Cours 100% féminin

Jiu jitsu brésilien – self défense

Que vous soyez débutante ceinture blanche ou Mestre ceinture noire, avec un kimono de JJB et beaucoup de volonté, soyez prête à monter sur le tatami pour apprendre à vous défendre ! La pratique du JJB renforce l’estime de soi grâce à un entraînement physique (cardio, musculation, souplesse, motricité…), mental (persévérance, partage, acceptation…) et spirituel.

C’est cet aspect complet de la discipline qui a séduit de nombreuses femmes. N’attendez plus et rejoignez-les !

Un art martial axé sur la self-défense(l’objectif du JJB n’est pas tant de se battre mais plutôt de prévenir les attaques)

Rejoignez-nous

Tous les lundis à partir de 19h00 découvrez cette discipline. Elle vous permettra de perdre du poids et de vous remettre en forme. Elle vous apprendra à vous défendre et donnera confiance en vous.

Le Jiu Jitsu Brésilien est indissociable de sa culture de bien-être envers les autres et envers soi-même. Le JJB permet de prendre des habitudes saines pour prendre soin de soi pour mieux progresser:

  • Alimentation saine
  • Travail dur et régulier
  • Prendre soin de soit
  • Respect des autres
  • Patience
  • Reflexion

Origine

Le jiu-jitsu brésilien promeut le concept qu’une personne peut se défendre face à un opposant plus lourd et fort en utilisant les techniques appropriées, plus particulièrement en amenant le combat au sol et en appliquant des techniques d’étranglement, de clé articulaire ou de compression musculaire.

C’est un art martial jeune et en permanente évolution. Bien que peu médiatisé en Europe, il est réputé au Brésil, aux États-Unis et au Japon.Helio Gracie est un des frères de Carlos, mais le médecin lui avait déconseillé de pratiquer, en raison de sa santé fragile et il se contentait donc de regarder et d’écouter l’enseignement de son frère. À l’âge de 16 ans, il remplaça Carlos lors d’un cours, en se servant de ce qu’il avait mémorisé.

Il commença ainsi la pratique du ju-jitsu, mais repensa le ju-jitsu traditionnel avec l’esprit brésilien et adapta les mouvement à sa propre physionomie, étant de petit gabarit (1m65, 64 kg). Il créa ainsi un art martial propre, qui reste jeune par rapport à son ancêtre japonais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.